Cigarette Histoire du tabac
La mode de fumer ...
Arrêter de fumer
Cigarette electronique



 

Il n’est pas si loin le temps où l’on ne voyait dans le tabac qu’un agréable moment de détente. Même les soldats de la Seconde Guerre Mondiale avaient leurs cigarettes quotidiennes avec la bénédiction des médecins. Mais depuis, les études se multipliant, il est désormais prouvé que si agréables soient-ils, ces moments sont extrêmement nocifs et à long terme mortels.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, plus de 60 millions de personnes seraient décédées durant la seconde moitié du XXe siècle suite aux méfaits du tabac. Et selon les estimations de l’année 2000, 4 millions de personnes mourraient par an dans le monde. En France, il est responsable de 60 000 morts par an, soit plus d’un décès sur dix.

Les causes principales : les cancers, les troubles cardio-vasculaires et respiratoires.

90% des cancers des poumons seraient dus au tabac. D’autres cancers pouvant aussi se développer comme le cancer de la bouche, du pharynx, du larynx, de l’œsophage, des bronches, du pancréas, des reins, la vessie… car il est maintenant avéré que la fumée diffuse ses méfaits dans tout l’organisme.

La fumée de cigarette est également l’un des principaux facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires. Sont à pointer du doigt : la nicotine qui fait augmenter le rythme et la fréquence cardiaque, la tension artérielle, le « mauvais cholestérol », les triglycérides et favorise la formation de caillots de sang et le monoxyde de carbone qui provoque le rétrécissement des artères et prive le sang d’oxygène touchant ainsi tous les organes.

Enfin, les risques respiratoires sont dû essentiellement au caractère irritant des gaz issus de la combustion du tabac et surtout aux dépôts de goudrons au niveau des poumons. Ceux-ci sont responsables des excès de sécrétion dans les bronches, la toux, la perte de souffle, les bronchites,…

Et ce ne sont pas les seules « vertus » de la fumé de cigarette ! Citons également ses méfaits sur la fertilité, la diminuant tant chez l’homme que chez la femme. De plus combinée avec la pilule contraceptive, la cigarette accroît le risque de formation de caillots responsables de phlébites et d’embolies pulmonaires. Viennent ensuite les méfaits digestifs et urinaires, ses effets sur les infections - puisque le tabac met également à mal le système immunitaire - , son action sur la peau, le jaunissement des dents,… et plus globalement, la diminution considérable de l’espérance de vie : pour mémoire, retenez que la mortalité des hommes d'une quarantaine d'années est deux fois plus importante chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

Cigarette » Tabac et Santé